Chateau La Varière "La Grande Chevalerie" 2009 Agrandir l'image

Chateau La Varière "La Grande Chevalerie" 2009

Neuf

Anjou Villages Brissac

Une bombe de plaisir!!!

Plus de détails

24,90 €

Ajouter à ma liste

Fiche technique

Millesime 2009

En savoir plus

Le Domaine : Situé près du Château historique de Brissac, en Anjou, le Château la Varière est une ancienne propriété viticole de 110 hectares répartis sur les meilleurs terroirs de l’Anjou. Le Château la Varière propose la quasi-totalité des appellations de l’Anjou, tant en rouge qu’en blanc sec et liquoreux : Anjou (rouge et blanc), Cabernet d’Anjou, Rosé de Loire, Anjou Villages Brissac, Coteaux du Layon, Coteaux de l’Aubance, Bonnezeaux, Quarts de Chaume.

  • Le Vigneron : Jacques BEAUJEAU, vigneron passionné, est issu d’une famille de vignerons. Il pratique la lutte intégrée depuis 1992, l’effeuillage manuel à hauteur des grappes après véraison et conduit sur les liquoreux ses tries manuelles des baies botrytisées de manière très serrée. Jacques BEAUJEAU est également propriétaire du Domaine de la Perruche à Saumur Champigny, 45 ha, situé à Montsoreau.
  • Le Cépage : Cabernet sauvignon
  • Le Terroir : Les vignes de Cabernet Sauvignon du Château la Varière sont plantées sur des terroirs de graves sur sous –sol schisteux très pauvres.
  • Le Millésime : L’année 2005 est une belle année, bien ensoleillée et qui a vu de très belles maturités.
  • L’élevage : Elevage en barriques d’un an. Mise en bouteille sans collage ni filtration.
  • La Robe : Mate, grenat très foncé, elle tire vers le rouge noir.
  • Le Nez : Le nez est particulièrement expressif, dominé par des arômes de fruits noirs (mûre, cassis) et des arômes grillés de type cacaotés.
  • La Bouche : La bouche affiche une structure très imposante. Cette présence en bouche est très veloutée, dominée par les fruits noirs, et s’estompe dans des notes grillées.
  • Mets et vins : Vin de très grande classe, ce vin s’accorde avec des plats de viandes en sauce ou gibiers ainsi qu’avec les fromages à pâtes molles (camembert, époisse, mont d’or, reblochon).

Durée de garde : Ce vin se présente sans doute au mieux de son potentiel dans quelques années.  Certains amateurs de vins jeunes structurés l’apprécieront cependant dès aujourd’hui. Le potentiel  de garde est de 20 à 30 ans.